fbpx

Ballismos

Le Centre Culturel de Libramont-Chevigny souhaite développer la danse contemporaine dans la Province de Luxembourg et crée Ballismos (danse en ancien grec), un « laboratoire chorégraphique » destiné aux danseur.euse.s amateure.e.s confirmé.e.s.

LABORATOIRE ET CRÉATION CHORÉGRAPHIQUE
Il s’agit de permettre aux danseur.euse.s amateure.e.s  d’évoluer dans les conditions professionnelles de la création d’une pièce chorégraphique, à travers cinq résidences étalées sur l’année 2024 et un spectacle présenté sur la scène du Centre culturel de Libramont, le 2 novembre 2024.
Ballismos se veut un espace de développement artistique, ou l’on rencontre l’univers d’un.e chorégraphe, sa vision, sa façon de chercher/composer la matière chorégraphique. Les danseur.euse.s vont traverser un processus de création, une expérience humaine et corporelle sur un temps long. C’est un espace exigeant et bienveillant qui laisse le temps à chacun.e d’expérimenter, de digérer, de se tromper, de douter, d’insister et de trouver/créer sa place dans la proposition finale rendue visible au public.

CHORÉGRAPHES INVITÉES
En 2022, c’est la chorégraphe Ombline Huvelle qui a porté le premier projet artistique : Animus, dont la captation peut être envoyée sur demande.
En 2024, ce sera la chorégraphe Marjorie Kellen qui pilotera le deuxième projet de Ballismos.
Bien que travaillant à l’étranger, toutes deux sont originaires de la Province du Luxembourg.


THEMATIQUES DE CREATION
Unisson
: son produit simultanément par plusieurs voix ou instruments et faisant entendre la même fréquence.
L’individu est au centre. Chaque corps porte sa voix, porte sa danse. Chaque danse vient nourrir celle de l’autre. Ensemble, elles alimentent le cœur – la fréquence commune.
Cœur qui palpite, cœur qui s’emballe, cœur qui se brise, cœur qui se gonfle, cœur qui explose. Le cœur, siège des émotions, des sensations qui active le corps. Autant de corporalités que nous allons explorer dans ce temps de création.
Danse rythmique, organique, à flux tendu.

Inspirations chorégraphiques : Hofesh Shechter – Political Mother, Ohad Naharin – Deca Dance, Anne Teresa de Keersmaeker – Rosas danst Rosas, Grégory Maqoma/Vuyani dance theatre – Cion: Requiem of Ravel’s bolero.

Inspirations techniques : danse contemporaine type release, Passing Through (David Zambrano), danse d’Afrique de l’Ouest (Ecole des Sables – Sénégal, Grégory Maqoma, Seydou Boro…), BMC – Body Mind Centering (Bonnie Bainbridge Cohen).


NOUVELLE OPPORTUNITÉ DE PARTICIPER

En marge de la création À cœur, un CORPUS 2 de danseurs.euse.s est recherché pour rejoindre l’équipe. En effet, après la première résidence du mois de février, la chorégraphe à le désir de venir compléter le premier groupe – CORPUS 1 – déjà formé. Il s’agira de s’intégrer à certaines parties collectives. Le travail sera axé sur le rebond, la pulsation, le flux.
Un bon niveau, une capacité d’adaptation/d’assimilation et un goût pour la matière organique est attendu, le temps de travail étant réduit. Un temps d’audition/rencontre est prévu pour former le CORPUS 2 .

Voici deux vidéos des matières corporelles en cours de travail :

 

AGENDA CORPUS 2
– me 8.05 | auditons/rencontre en vue de la sélection future (de 18h à 21h à l’Institut Saint-Joseph)
– sa 11.05 | résidence 2
– jeu 01.08 et ve 02.08 | résidence 3
– di 29.09 | résidence 4
– me 30.10 > ve 01.11 | résidence 5
Les résidences se tiennent au Centre culturel de Libramont et sauf avis contraire, elle débutent à 9h30 et finissent à 17h.

Le prix d’inscription pour le CORPUS 2 est fixé à 50 €.
Le paiement se fera après le week-end d’audition de mai 2024, auquel la participation est gratuite mais dont l’inscription est obligatoire en envoyant un mail en cliquant ici.
Les participant.e.s s’engagent pour l’ensemble des résidences


AGENDA CORPUS 1
– lu 26.02 > ve 01.03 | résidence 1
– je 09.05 > sa 11.05 | résidence 2
– lu 29.07 > ve 02.08 | résidence 3
– ve 27.09 > di 29.09 | résidence 4
– lu 28.10 > ve 01.11 | résidence 5


La première de À cœur est prévue le samedi 02.11 à 20h15 au Centre Culturel de Libramont-Chevigny.
Nous souhaitons également accompagner la diffusion de la pièce, soit sous sa forme originelle soit sous formes de satellites – extraits mobiles à géométrie variable inspirés de la pièce – lors de la saison 2024-2025.


INFOS
Toutes les infos peuvent être obtenues en téléphonant au 061 22 40 17 ou en envoyant un mail.
[télécharger le flyer]
[télécharger l’affiche]

@CSZ

Marjorie Kellen est originaire de Belgique, pays qu’elle quitte à 18 ans pour étudier la danse contemporaine d’abord en Autriche (SEAD) puis au Pays-Bas (Theatreschool of Amsterdam -SNDO). Pendant ces années, elle voyage en Afrique (Burkina Faso, Sénégal, Libéria, Afrique du Sud), au Pakistan, en France et en Pologne. Ces voyages sont motivés par différents projets de danse et de théâtre, l’étude de danses traditionnelles et de projets sociaux.
Elle intègre ensuite en tant qu’interprète la compagnie de Loreta Juodeikaite en Lituanie, puis en France, celles de Marion Lévy- Cie Didascalie, d’Une fois, Un jour, de Et alors !, et de La Générale des Mômes (Avignon 2024).
En tant que chorégraphe, en Belgique, elle crée une pièce regroupant des retraités (Association ENEO), des demandeurs d’asiles et des personnes en situation de handicap qui jouera à plusieurs reprises sur une saison. Elle met en scène et interprète également un spectacle dansée et équestre lors du Festival Médiéval de Neufchâteau.
Elle rejoint la compagnie Zutano Bazar, en tant qu’assistante chorégraphe, interprète de plusieurs pièces, pédagogue pour des projets de territoire et co-autrice de la pièce CHANTAL-Hommage à Johnny (Aurillac 2024). Pièce qui sera programmée au Centre culturel de Libramont le 26.09.24.

[lire la bio longue de Marjorie Kellen]

 


La musique originale de À cœur sera composée par Denis Monjanel.
Denis Monjanel est membre fondateur et co‐directeur de la compagnie PAPAQ (Caen) dont le travail de création est destiné au jeune public (Le Jour de la Lune ‐ Francofolies junior 2008 ‐ Mr Filoche – Festival MINO).
Autodidacte, il doit son parcours aux rencontres qui l’ont amené à travailler les percussions d’Afrique de l’Ouest avec Adama Dramé dans les années 1985-1990.
Il développe également des collaborations musicales avec le Théâtre de l’Enfumeraie et la Cie NBA avec lesquelles il s’est formé au métier de comédien, alternant le métier d’acteur et de musicien compositeur sur les créations proposées par ces deux compagnies.
En 2009, il compose la musique du spectacle Une goutte de vertige de la Cie Lézartikal (cirque, danse, escalade). Il s’investit dans un quatuor musical pas comme les autres, Gérard 2×2 ; un ciné‐concert La Mouche ainsi qu’une création de théâtre musical Le chant si beau des femmes oiseaux.
Il est le compositeur de la compagnie Zutano BaZar depuis 2008.

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter