Wonder

Un film de Stephen Chbosky | États-Unis, 2017, 1h51 | version française (version originale à la demande)

Auggie, dix ans, souffre d’une anomalie génétique qui a déformé son visage et lui a valu de multiples opérations chirurgicales. Aussi dès sa naissance, sa mère a fait le choix de mettre sa vie entre parenthèses pour l’accompagner dans ses nombreux séjours hospitaliers et s’occuper de son instruction. C’est ainsi à la veille de sa rentrée au collège que débute le film, un moment très chargé en émotions et dominé par l’anxiété pour l’enfant mais aussi pour sa famille. Et cette expérience va effectivement se révéler très difficile pour Auggie, exposé pour la première fois au regard des autres et aux sarcasmes des enfants de son âge…
Soutenu par son entourage et le personnel de l’école, il parviendra pourtant à se faire de vrais amis et à trouver sa place au sein de l’école. Le parcours d’Auggie est, pour le réalisateur de Wonder, l’occasion de délivrer une grande leçon de tolérance et de vivre ensemble où il est question de bienveillance, d’ouverture aux autres et d’acceptation de soi. Mises en scène de façon à susciter une grande empathie envers cet enfant différent mais aussi vis-à-vis d’autres personnages comme sa grande sœur Via, les situations du film ne manqueront pas de toucher les ados ni de questionner les jugements hâtifs.

À partir de 10 ans.

Aspects pédagogiques à exploiter
Que d’émotions !
Handicap physique et regard des autres
Le harcèlement scolaire
Le sens des valeurs
Au cinépointcom de Libramont, la semaine du 05 décembre

Prix par élève : 4 €

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter