Novembre 18 : le coquelicot au fusil

Cent ans après, Libramont se souvient…
En marge des manifestations publiques, différentes activités pédagogiques et créatives seront proposées aux classes de primaires et de secondaires de la commune.

LES BANDEROLES DE LA LIBÉRATION
Ateliers créatifs pour les classes de 4e, 5e et 6e primaires
Durant les liesses populaires du 11 novembre 1918, on a vu fleurir des banderoles, comme autant de messages d’espoir pour un futur meilleur. Expressions spontanées de la liberté retrouvée, elles étaient autant de marques de reconnaissance du sacrifice des Poilus, de messages d’amour et de vie après quatre longues années de peine et de souffrance…
En hommage à ces créations éphémères, nous invitons les enfants de la fin du primaire à réaliser des banderoles commémoratives, cent ans plus tard… Dessins, illustrations ou slogans ou simples exclamations sont les bienvenus : l’imagination sera au pouvoir !
Ces banderoles seront ensuite présentées au public le vendredi 9 novembre à 10h à la Halle aux foires (en présence des classes participantes), et décoreront la Halle durant toute cette journée.

14-18 : LIBRAMONT-CHEVIGNY ET LE CENTRE-ARDENNE DANS LA GRANDE GUERRE
Visites guidées de l’exposition pour les classes des 5e et 6e primaires (du 5 au 16 novembre à la Maison Marie Howet)
Même si la commune de Libramont-Chevigny n’a pas été le théâtre de gros combats durant la Première
Guerre mondiale, elle a subi de plein fouet l’occupation allemande. Carrefour ferroviaire stratégique,
la gare de Libramont a rapidement été investie par l’armée d’occupation, qui y a entrepris de grands travaux d’infrastructure.
C’est cette histoire de l’occupation dans les localités de la commune de Libramont-Chevigny que le Cercle Art et Histoire évoque à travers cette exposition, qui revient également sur les combats aux alentours, en Centre-Ardenne. Photos et divers objets agrémenteront cette exposition.
Centenaire de la libération oblige, l’exposition s’attardera sur cette période de liesse, qui succéda
à près de cinq années de peur et de privations.

NOVEMBRE 1918 : QUAND LA FIN D’UNE GUERRE SEME LES GERMES DE LA SUIVANTE
Conférence de Rémy Pierlot pour les élèves du secondaire (le 9 novembre à 13h30 à la Halle aux Foires)
La Première Guerre mondiale à peine terminée que déjà se dessinaient les prémisses de la seconde. L’humiliation subie par le vaincu allait entraîner un nouveau désastre à peine 20 ans plus tard. C’est ce lien entre la Première et la Seconde Guerre mondiale qui sera expliqué dans cette conférence animée par Rémy Pierlot, historien au sein de la Fondation Merci.

Les classes qui souhaiteraient participer à l’une des ces activités, sont invitées à s’inscrire par téléphone au 061 22 40 17.
Toutes ces activités sont gratuites.
Le matériel pour les banderoles de la libération peut être fourni aux écoles qui le souhaitent.

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter