fbpx

Ballismós, laboratoire chorégraphique

Professionnellement, la Belgique est à la pointe de la danse contemporaine, avec des chorégraphes salués internationalement, de nombreuses troupes amateures rigoureuses et des espaces de création/diffusion spécialisés reconnus pour l’excellence de leur travail. Pourtant, à quelques exceptions près, la Province de Luxembourg demeure un insupportable désert.
Suite à leur ambition commune d’accélérer le développement de la danse contemporaine dans la Province de Luxembourg, le Centre culturel de Libramont et l’école de danse FLEX’, lancent Ballismós, laboratoire chorégraphique.

UN LABO CHOREGRAPHIQUE ?
Destiné aux danseurs « amateurs confirmés », Ballismós (danse en ancien grec) sera piloté par la jeune chorégraphe Ombline Huvelle qui, durant quatre workshops en avril, juillet, août et novembre 2022, travaillera avec la troupe sur une première création qui sera présentée au Centre culturel de Libramont, le samedi 5 novembre 2022.
Parce que le résultat visé se veut de qualité professionnelle, il est vivement conseillé aux danseur.seuse.s qui souhaiteraient intégrer notre labo chorégraphique, de participer au stage FLEX’ du 4 au 7 novembre 2021 à Habay, afin de rencontre Ombline et de lui présenter leurs compétences et leur motivation à faire partie du projet. Leur sélection les engagera pour l’ensemble du programme chorégraphique, moyennant une participation symbolique de 100 €.
FLEX’, à côté de son travail hebdomadaire avec des danseurs.seuse.s de toutes générations, et le Centre culturel de Libramont, à côté de sa volonté de diffuser des spectacles de danse contemporaine tout au long de saison, souhaitent avec Ballismós, inscrire Libramont sur la carte chorégraphique belge.


QUI EST OMBLINE HUVELLE ?
Originaire de la Province de Luxembourg, Ombline est danseuse, chorégraphe et professeure de danse.
En 2018, elle est diplômée de l’école de danse Varium Espai de Moviment de Barcelone et intègre le programme de création et performance FRE3 Bodies à Barcelone, dont elle est, depuis 2019, l’assistante artistique et la directrice des répétitions.


LA DANSE CONTEMPORAINE, UN ART DIFFICILE D’ACCES ?
La danse contemporaine souffre-t-elle d’une image élitiste ? Pourtant, quoi de plus universel qu’un corps qui s’exprime sur de la musique – ou du silence -, sans avoir recours au langage rhétorique. En mobilisant nos sens, un spectacle de danse possède cette faculté incomparable de susciter des émotions si profondes qu’elles en restent paradoxalement intimes même si elles sont partagées avec le public. Le rapport que l’artiste noue avec le spectateur est unique dans le sens où chaque chorégraphie sera vécue différemment par tout un chacun, son message sera peut-être aussi diversement compris – ou pas.
Mais c’est dans la multitude de ces émotions uniques que l’art chorégraphique trouve son équilibre…

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter