Ma galerie de barbus

Début 2017, le magazine pour lequel Eric Devillet travaille lui demande de présenter chaque mois le portrait rapproché de personnalités politiques ou d’affaires. Le photographe souhaite utiliser un éclairage en arrière-plan pour sculpter le sujet et ajouter un éclairage en avant-plan pour que les jeux du sujet accrochent le regard. Il réalise les essais avec un modèle, Bertrand, qui porte une longue barbe rousse et se prête au jeu naturellement. Après la séance, Bertrand propose : « Tu devrais faire découvrir ta passion à d’autres barbus !». Dans les semaines qui suivirent, 42 barbus de tous horizons défilèrent dans le studio d’Eric Devillet. « Ma galerie de barbus » prenait forme…

Entrée gratuite.
L’expo est ouverte du lundi au vendredi, de 9h à 16h, et lors de nos activités.

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter