Les chatouilles

Un film d’Andréa Bescond et Éric Métayer | France, 2018, 1h48

Odette est une gamine de huit ans, insouciante et heureuse de vivre. Mais un adulte, ami de la famille, lui propose de jouer secrètement aux chatouilles. L’enfant tombe alors sous l’emprise du pédophile. Devenue adulte, Odette va se lancer corps et âme dans une carrière de danseuse et dans une vie tumultueuse avant de se libérer par la parole du traumatisme qui l’enferme.
On pourrait craindre un drame plombé, mais le film est l’adaptation réussie d’une pièce d’Andréa Bescond qui a osé mettre en scène de façon légère et avec beaucoup d’humour (rétrospectif !) ce qu’elle a vécu. C’est donc à une très belle leçon de résilience que l’on est convié, et le film, sans jamais verser dans la caricature, se présente souvent sous un air de comédie, dont l’émotion n’est évidemment pas absente.
Outre les éducateurs à la santé, le film intéressera tous les professeurs d’éducation à la philosophie et à la citoyenneté puisqu’il pose des questions essentielles sur le consentement, l’abus de faiblesse, le corps propre, les différences de genres (masculin et féminin). Les professeurs de littérature pourront également répondre à la question : « Un personnage de fiction doit-il vivre des passions pour captiver le lecteur ? »

À partir de 14 ans.

Aspects pédagogiques à exploiter
Qu’est-ce qu’un trauma ?
La résilience
Enfants/adultes, quelles limites
Découvrir son corps, sa sexualité
Une parole libératrice ?
L’autobiographie au cinéma
La fiction entre pudeur et impudeur
Au cinépointcom de Libramont, la semaine du 24 avril

Prix par élève : 4 €

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter