Je n’aime plus la mer

Un film d’Idriss Gabel | Belgique, 2018, 1h08

Je n’aime plus la mer est un documentaire poignant sur la situation des réfugiés, réalisé à partir de témoignages d’enfants parvenus dans un centre d’accueil de la Croix-Rouge de Belgique. Ayant fui l’Irak, l’Afghanistan ou l’Érythrée avec leurs proches, ils y sont en attente d’un « positif », autrement dit d’une décision favorable du Commissariat Général aux Réfugiés et aux Apatrides chargé d’examiner le bienfondé de leur demande d’asile et de statuer sur leur cas. Entre l’école, où ils apprennent entre autres à parler et lire le français, et le centre où ils se font rapidement de nouveaux amis, la vie quotidienne de ces enfants reste profondément marquée par un déracinement brutal, le traumatisme du voyage ainsi
que les violences et exactions subies dans leur pays d’origine.
À l’heure où la question de l’accueil des réfugiés se pose de façon cruciale et dans la mesure où cette question se trouve au cœur d’une actualité très souvent dramatique, ce film à hauteur d’enfants représente une occasion unique de sensibiliser le public scolaire au parcours de survie entamé par des migrants simplement en quête de sécurité pour eux-mêmes et leur famille..

À partir de 10 ans.

Aspects pédagogiques à exploiter
Nos représentations à l’épreuve de témoignages poignants
Migrants/demandeurs d’asile/réfugiés
La vie quotidienne des demandeurs d’asile
Les routes migratoires
La mise en scène d’un documentaire

Au cinépointcom de Libramont, la semaine du 20 février

Prix par élève : 4 €

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter