Cinéma, Coup de coeur cinéma

Sunset

Cinépointcom Libramont

1913, au cœur de l’empire austro-hongrois. Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat. Lorsqu’Írisz apprend qu’elle a un frère dont elle ne sait rien, elle cherche à clarifier les mystères de son passé. À la veille de la guerre, cette quête sur ses origines familiales va entraîner Irisz dans les méandres d’un monde au bord du chaos.
Après le choc provoqué par Le fils de Saul (Oscar 2015 du meilleur film étranger), le réalisateur hongrois László Nemes revient sur les écrans avec ce film aussi formellement époustouflant que son film précédant.

Sunset est une fantasmagorie fascinante. De l’univers délicat et recherché de la chapellerie à celui d’une communauté obscure et in­surrectionnelle voulant abattre la monarchie, le film dépeint la Mittel­europa sans jamais donner une quelconque impression de reconstitution. Son auteur opte plutôt pour un flou subtil de rêve éveillé. (…) Ne rien déflorer pour garder la puissance de l’évocation, tel est le but du cinéaste. Qui tisse une forme d’allégorie aux multiples interprétations possibles. (Jacques Morice, Télérama)

De László Nemes (Hongrie, 2019, 2h22, VOSTFR)
Avec Juli Jakab, Vlad Ivanov, Evelin Dobos, Marcin Czarnik

8 €

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter