Ciné-senior, Cinéma

Pupille

Cinépointcom Libramont

Théo est né sous X. La mère a deux mois pour revenir sur sa décision…ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s’appelle Alice et cela fait dix ans qu’elle se bat pour avoir un enfant.
Pupille raconte avec beaucoup de force et de simplicité, la rencontre entre Alice et Théo… Grâce à un scénario très précis et très documenté qui évite l’écueil de la démonstration et grâce à des acteurs qui ne tombent jamais dans le sentimentalisme, le film devient une ode humaniste bouleversante.

Très vite, on oublie le côté documenté pour s’attacher au parcours émotionnel des personnages. La libre construction temporelle du scénario qui multiplie les allers-retours temporels sur ces destins croisés intensifie l’émotion. (Philippe Rouyer, Positif)

De Jeanne Herry (France, 2018, 1h47)
Avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Élodie Bouchez
Bayard du Meilleur scénario et de la Meilleure actrice (Elodie Bouchez), FIFF Namur 2018

6 €

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter