Ciné-senior, Cinéma

Mademoiselle de Joncquières

Cinépointcom Libramont

Madame de La Pommeraye, jeune veuve retirée du monde, cède à la cour du marquis des Arcis, libertin notoire. Après quelques années d’un bonheur sans faille, elle découvre que le marquis s’est lassé de leur union. Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de lui avec la complicité de Mademoiselle de Joncquières et de sa mère…
Emmanuel Mouret qui nous avait habitués à des comédies romantico-burlesques contemporaines aux dialogues méticuleusement écrits, ne pouvait qu’être attiré par ce récit issu de « Jacques le fataliste » de Diderot. Cécile de France et Edouard Baer prennent un plaisir évident à se fondre dans des décors somptueux magnifiés par une mise en scène élégante.

Ce qui frappe dans le dixième long métrage de Mouret, c’est son économie de moyens qui confine à une espèce de pureté du geste, de mise en scène. On assiste à une succession de scènes, des « tableaux » où se meuvent les deux amants livrés à l’art de discourir. (Emily Barnett, Les Inrockuptibles)

D’Emmanuel Mouret (2018. 1h49)
Avec Cécile de France, Edouard Baer, Alice Isaaz

6,50 €

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter