fbpx
Exposition

Libérer les femmes, changer le monde

Au Centre culturel de Libramont

Au début des années 1970, les féministes sont dans la rue. Donnant un nouveau souffle à d’anciennes revendications, elles exigent pour les femmes l’égalité dans la famille, à l’école, au travail et dans la loi. Elles portent aussi un nouveau regard sur le corps, dénoncent les préjugés et les violences sexistes et réclament une sexualité épanouie et le droit de maîtriser sa fécondité. Leur militance est jeune et dynamique : elles écrivent, s’assemblent, manifestent et organisent des actions joyeuses et tapageuses dans l’espoir d’une société solidaire, égalitaire et épanouissante pour tous et toutes.
Cette exposition nous plonge dans un passé pas si lointain où les femmes n’avaient pas les mêmes droits que les hommes. Grâce à de nombreux documents suggestifs, elle nous invite à réfléchir aux fondements d’une société égalitaire mais aussi aux obstacles à l’égalisation des droits. Car malgré d’indéniables progrès, de nombreuses revendications des années 1970 sont encore aujourd’hui d’une brûlante actualité. Conçue de manière didactique, l’exposition s’adresse à un large public : aux jeunes et aux moins jeunes, aux familles, aux écoles, aux associations socio-culturelles notamment féminines, aux féru·e·s d’histoire…

En clôture à cette exposition, Claudine Marissal, historienne et responsable du projet, donnera le lundi 25 janvier à 19h une conférence sur Le « néo-féminisme » dans les années septante en Belgique.

Entrée gratuite.
L'exposition est accessible du lundi au vendredi de 9h30 à 16h et le samedi de 10h à 12h, ainsi que :
- le jeudi 25 mars de 9h30 à 19h
- le mardi 30 mars de 9h30 à 21h (conférence sur le néo-féminisme)
L'exposition est fermée tous les dimanches, les samedis 3 et 10 avril ainsi que le lundi 5 avril.

Une exposition réalisée par le Centre d’Archives et de Recherches pour l’Histoire des femmes (Carhif.

MESURES COVID-19 (màj décembre 2020)
La situation sanitaire nous impose un protocole d’accueil spécifique dans notre salle.
Merci de lire et de respecter attentivement ces directives :
1) le port du masque et la désinfection des mains sont obligatoires dès l’entrée dans le hall ;
2) le port du masque est obligatoire dans l’enceinte du Centre culturel, y compris dans la salle de spectacle, et durant la représentation ;
3) la jauge pour les spectacles de 2020 est limitée : une rangée sur deux est disponible, avec deux fauteuils libres entre chaque bulle ;
4) les places ne sont pas numérotées mais les spectateurs seront placés dans la salle le jour du spectacle selon leur bulle (qui correspondra au nombre de places achetées en une fois) ;
5) le bar reste fermé jusqu’à nouvel ordre.
Nous vous remercions pour le respect que vous porterez à ces recommandations et pour votre compréhension.
Nous espérons que vous apprécierez le spectacle !

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter