fbpx
Conférence

Les outils pédagogiques de l’esprit critique face aux théories du complot

A la Haute Ecole Robert Schuman Réservation

Contre les prédictions « d’apocalypse cognitive », de nombreux enseignants de terrain ainsi que plusieurs courants des sciences humaines et sociales s’interrogent sur les meilleurs outils pour développer l’esprit critique des élèves et des étudiants. Les méthodes et les initiatives foisonnent, mais sont pourtant loin d’être équivalentes. Même s’il reste un objectif commun à toutes les disciplines scolaires, l’enseignement de l’esprit critique reste bien souvent ancré dans des traditions et des logiques disciplinaires qui s’ignorent, voire s’excluent. Cette conférence tentera de clarifier les valeurs et les fondements de différents modèles pédagogiques qui se proposent actuellement de développer l’esprit critique. Sans proposer de panacée universelle ni de remède miracle, il s’agira finalement de porter un regard plus lucide sur le fonctionnement, les avantages et les limites de différentes modalités d’enseignement de l’esprit critique, en s’attachant à chaque fois à des exemples concrets tirés de pratiques enseignantes et des programmes scolaires.

Cette conférence de Benjamin Sevestre-Giraud   (ULB) est la troisièmed’un cycle consacré au phénomène de plus en plus inquiétant des Théories du complot.
Voici le programme des autres conférences (cliquez sur le titre de la conférence pour en savoir plus) :
– 10.01 à 20h15 : Les théories du complot : introduction et présentation de ses enjeux contemporains
– 14.02 à 20h15 : Le regard rhétorique sur les théories du complot
– 11.04 à 20h15 : Les théories du complot et les médias : les raisons d’un engouement réciproque
– 09.05 à 20h15 : Le complotisme dans l’Histoire : éclairages et nuances sur la situation contemporaine

Entrée pour 1 conférence : 12 €
Abonnement pour les 5 conférences : 50 €
Entrée HERS pour 1 conférence : 6 €
Art. 27 pour 1 conférence : 1.25 €
Réservation

Benjamin Sevestre-Girad
Professeur agrégé de Lettres classiques, il est actuellement doctorant en Rhétorique et en Sciences de l’Antiquité (Université libre de Bruxelles (GRAL) /Aix-Marseille Université (CPAF)).

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter