fbpx
Conférence

Les noms de famille de Libramont-Chevigny et des régions voisines. Comment et pourquoi ont-ils été créés ? Comment se sont-ils transmis ?

Haute Ecole Robert Schuman Réservation

Il nous est arrivé de croiser un Monsieur Legros maigre comme un clou, d’être interpellé méchamment par un certain M. Courtois, alors que M. Sauvage nous a réservé un accueil chaleureux. Ces exemples montrent que nous n’analysons plus les noms de famille, nous les utilisons comme de simples étiquettes.
Au Moyen Âge, dans nos régions, les personnes étaient désignées par un seul nom, le nom de baptême. Pour remédier aux homonymies de plus en plus nombreuses, on a pris l’habitude de faire suivre le nom de baptême par un surnom, par exemple : Jehan Léonard (c’est-à-dire « fils de Léonard”), Jehan Gribomont (d’après le lieu de résidence). À l’origine tout à fait individuels, ces surnoms sont devenus héréditaires.
À partir du décret de 1792 qui a imposé aux communes la tenue de l’état civil, le nom de famille est devenu immuable (en principe). Dans nos régions, ce nom était un patronyme. À présent, la loi a changé et il peut être aussi un matronyme.
Dans nos noms de famille se lit la complexité de l’histoire de nos régions depuis la fin du Moyen Âge ; une histoire que, souvent, on ne peut découvrir par d’autres sources.

En partenariat avec le Cercle Art et Histoire de Libramont-Chevigny, nous vous invitons à vous plonger dans les racines libramontoises pour un cycle de quatre conférences, Libramont-Chevigny entre mots et mémoire.
Retrouvons les traces de notre passé, à différentes époques, sous différents aspects. Après la présentation, un échange sera systématiquement prévu entre le public et le conférencier. Parce que le territoire d’où l’on vient et/ou l’on vit fait partie de ce qui forge notre identité, n’hésitez pas à nous rejoindre !

Programme des conférences :
06.02 : La langue wallonne : son évolution et ses expressions
06.03 : Les sites archéologiques de Libramont
20.03 : Les noms de famille de Libramont-Chevigny et des régions voisines
24.04 : Les éléments de défenses mis en place par l’armée belge durant l’entre-deux guerres sur le territoire de la commune de Libramont-Chevigny

Entrée : 10 €
HERS : 5€
Art. 27 : 1.25 €

Abonnement 4 conférences : 32 €
(en vente jusqu'au 06.02)
Réservation

La conférence est donnée par Jean-Marie Pierret, professeur émérite de l’UCLouvain, où il a donné des cours de linguistique française, de dialectologie et de folklore wallons. Il est membre de la Commission de toponymie et dialectologie.

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter