Cinéma, Coup de coeur cinéma

Les misérables

Cinépointcom Libramont

Stéphane intègre la Brigadea Anti-Criminalité de Montfermeil, dans la banlieue parisienne. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…
Le premier long métrage de Ladj Ly, réalisateur franco-malien, a été un coup de poing dans le ronronnement bling-bling cannois : son énergie, sa virtuosité et son approche documentaire de la misère morale des banlieues ont été récompensées par le Prix du Jury… Avec ce constat : 24 ans après La haine, rien n’a changé. Malheureusement.

De Ladj Ly (France, 2019, 1h42)
Avec  Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
Prix du Jury, Festival de Cannes 2019

8 euros

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter