fbpx
Conférence

Le regard rhétorique sur les théories du complot

A la Haute Ecole Robert Schuman Réservation

À suivre les titres de l’actualité, les théories du complot ne cesseraient de se propager et de gagner les différentes sphères de la société ainsi que les différents domaines d’études. Ces derniers tentent d’ailleurs, chacun à leur manière, de comprendre les mécanismes de construction et de diffusion des théories du complot.

La conférence se propose de présenter et d’expliquer en quoi, parmi ces différents champs du savoir, la rhétorique permettrait de comprendre l’effet de persuasion contenu dans ces discours. Ce regard particulier impliquera de renouer avec des notions spécifiques développées au sein de cette discipline antique (vraisemblance, ethos, pathos et logos) tout en montrant comment la rhétorique nous permet, encore, d’éclairer des problématiques contemporaines.

Cette conférence de Lucie Donckier de Donceel  (ULB) est la deuxième d’un cycle consacré au phénomène de plus en plus inquiétant des Théories du complot.
Voici le programme des autres conférences (cliquez sur le titre de la conférence pour en savoir plus) :
– 10.01 à 20h15 : Les théories du complot : introduction et présentation de ses enjeux contemporains
– 14.03 à 20h15 : Les outils pédagogiques de l’esprit critique face aux théories du complot
– 11.04 à 20h15 : Les théories du complot et les médias : les raisons d’un engouement réciproque
– 09.05 à 20h15 : Le complotisme dans l’Histoire : éclairages et nuances sur la situation contemporaine

Entrée pour 1 conférence : 12 €
Abonnement pour les 5 conférences : 50 €
Entrée HERS pour 1 conférence : 6 €
Art. 27 pour 1 conférence : 1.25 €
Réservation

Lucie Donckier de Donceel
Lucie Donckier est doctorante, en cotutelle avec l’Università Degli Studi di Palermo et l’Université libre de Bruxelles. Son travail de recherche porte sur les discours conspirationnistes et la notion de rationalité qu’elle étudie à travers le prisme de la rhétorique. Elle est également assistante chargée d’exercices à l’Université libre de Bruxelles et membre du GRAL.

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter