Cinéma, La 56° Dimension

La Pivellina

Au Centre culturel de Libramont

Artistes de cirque, Patty et son mari Walter vivent dans un camping à la périphérie de Rome. Un soir d’hiver, Patty trouve dans un parc voisin une fillette de 2 ans abandonnée par sa mère.
Contre l’avis de Walter, elle décide de garder l’enfant chez elle. La petite Asia découvre une nouvelle vie au milieu des saltimbanques, des roulottes et des animaux. Chaque jour qui passe renforce un peu plus la relation entre Patty et la fillette. Mais un matin, Patty reçoit une lettre de la mère d’Asia…
Dans la lignée de La Strada de Fellini, avec des envolées poétiques que le néo-réalisme n’aurait pas renié, La Pivellina est une magnifique déclinaison sur le lien maternel. Un regard brut mais d’une sensibilité de tous les instants. Une découverte à ne pas manquer !

« Pas de malheur, mais beaucoup de modestie et de vérité dans cette belle chronique de la zone qui reste un objet solitaire, une magnifique scorie dans un cinéma italien devenu trop lisse. » (Vincent Ostria , Les Inrockuptibles)

De Tizza Covi & Rainer Frimmel (Italie/Autriche, 2009, 1h40, VOSTFR)
La 56° Dimension c’est le plaisir de regarder un film ensemble et d’en discuter par après…
C’est la joie malicieuse de décortiquer, de prendre le temps de s’arrêter, de voir et revoir une scène, une séquence, un plan et les regarder avec un oeil neuf, critique et… amoureux !
A travers des films issus de tous les genres, de toutes les époques, de tous les pays, de toutes les langues, La 56° Dimension se veut un espace d’apprentissage de l’image par le plaisir du cinéma revisité.
Entrée : 8 €

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter