Cinéma, Discussion

56e dimension « Samson and Delilah »

Cinépointcom Libramont Réservation

La 56° Dimension c’est le plaisir de regarder un film ensemble et d’en discuter par après…

C’est la joie malicieuse de décortiquer – d’analyser diront les puristes – le film dans toutes ses compo-santes : image et son, scénario, décors et musique, réalisateur et acteurs mais aussi contextes histori-que, social ou politique…
C’est prendre le temps de s’arrêter, de voir et revoir une scène, une séquence, un plan et les regarder avec un oeil neuf, critique et… amoureux !

Tout ça pour quoi finalement ?
Pour tenter d’en démonter la mécanique particulière, celle qui fait qu’un spectateur rie ou pleure, soit ému ou pas, soit impliqué ou distant…
Pour amorcer un retour vers l’essence même du cinéma : son langage, stylisé par la personnalité uni-que du ou de la cinéaste.
Pour savoir comment le cinéma touche au plus profond de nous.
Pour voir le fond émerger de la forme…
Pour amplifier le plaisir de la (re)vison…

A travers des films issus de tous les genres, de toutes les époques, de tous les pays, de toutes les langues, La 56° Dimension se veut un espace d’apprentissage de l’image par le plaisir du cinéma revisité.

Lundi 05 février SAMSON & DELILAH de Warwick Thornton

Samson et Delilah vivent dans une communauté aborigène isolée dans le désert australien. La vie est un éternel recommencement : les jours passent, rien ne change jamais et personne ne semble s’en soucier. Quand le malheur s’abat sur eux, ils s’enfuient vers la ville. Perdus, seuls et indésirables, les deux adolescents découvrent que la vie n’est pas toujours juste mais que l’amour lui, ne porte jamais de jugement.

Premier film réalisé par un Aborigène, joué par des acteurs aborigènes amateurs, condamnant les conditions de vie des Aborigènes, Samson & Delilah est une histoire d’amour de peu de mots. En incarnant leurs sentiments – par leurs gestes, leurs démarche, leur regard – plus qu’en les exprimant, les deux ados acquièrent une dimension animale où les corps jouent une chorégraphie amoureuse étonnante. De ce jeu d’acteur très brut, naît une émotion pure.

Avec Rowan McNamara, Marissa Gibson, Mitjili Napanangka Gibson…

Australie, 2009, 1h41, VO

Entrée : 8€ Réservation

Bientôt