Cinéma, Coup de coeur cinéma

Grâce à Dieu

Cinépointcom Libramont

Alexandre vit à Lyon avec sa femme et ses enfants. Un jour, il découvre par hasard que le prêtre qui a abusé de lui aux scouts officie toujours auprès d’enfants. Il se lance alors dans un combat, très vite rejoint par François et Emmanuel, également victimes du prêtre, pour « libérer leur parole » sur ce qu’ils ont subi. Mais les répercussions et conséquences de ces aveux ne laisseront personne indemne.

Loin du film-scandale annoncé sur la pédophilie, Ozon signe un théorème sur la fragilité masculine et le désir de reconstruction porté par trois acteurs à la puissance stupéfiante. (Gaël Golhen, Première)

De François Ozon (France, 2019, 2h17)
Avec Melvil Poupaud, Denis Ménochet, Swann Arlaud
Ours d’Argent, Festival du Film de Berlin 2019
8 euros

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter