La 56° Dimension

Gabrielle

Au Centre culturel de Libramont

Gabrielle et Martin tombent fous amoureux l’un de l’autre. Mais leur entourage ne leur permet pas de vivre cet amour comme ils l’entendent car Gabrielle et Martin ne sont pas tout à fait comme les autres. Déterminés, ils devront affronter les préjugés pour espérer vivre une histoire d’amour qui n’a rien d’ordinaire.
Pour nous approcher au plus près de la réalité des personnes souffrant d’un handicap mental, la réalisatrice utilise un procédé qui a déjà fait ses preuves auparavant : mélanger la fiction et le documentaire. D’abord, l’actrice principale est atteinte du syndrome de Williams qui entraîne une déficience intellectuelle (elle a accepté ce rôle pour défendre les valeurs de tolérance et d’ouverture envers les personnes atteinte d’un handicap). Ce qui rend son personnage très crédible. Et puis, de nombreuses séquences sont clairement marquées par l’esthétique documentaire (le concert final, les répétitions, les excursions…) où la vérité s’incarne dans les visages et les expressions des acteurs non-professionnels. Bercées par les chansons de Charlebois, les scènes de fiction font avancer le récit vers l’objectif de la réalisatrice : raconter une histoire d’amour ordinaire afin de modifier le regard du spectateur sur les personnes handicapées.

« Entre documentaire et dramaturgie, Cap et 48… Louise Archambault trouve un chemin palpitant pour parler d’amour, du bonheur entre déficients intellectuels. » (Fernand Denis, La Libre Belgique)

De Louise Archambault (Canada, 2013, 1h43, VOSTFR)
La 56° Dimension c’est le plaisir de regarder un film ensemble et d’en discuter par après…
C’est la joie malicieuse de décortiquer, de prendre le temps de s’arrêter, de voir et revoir une scène, une séquence, un plan et les regarder avec un oeil neuf, critique et… amoureux !
A travers des films issus de tous les genres, de toutes les époques, de tous les pays, de toutes les langues, La 56° Dimension se veut un espace d’apprentissage de l’image par le plaisir du cinéma revisité.
Entrée : 8€

Ceci pourraît vous intéresser