Cinéma, Coup de coeur cinéma

Douleur et gloire

Cinépointcom Libramont

Une série de retrouvailles après plusieurs décennies, certaines en chair et en os, d’autres par le souvenir, dans la vie d’un réalisateur en souffrance. Premières amours, les suivantes, la mère, la mort, des acteurs avec qui il a travaillé, les années 60, les années 80 et le présent. L’impossibilité de séparer création et vie privée. Et le vide, l’insondable vide face à l’incapacité de continuer à tourner

Almodóvar rompt toutes les barrières intimes et fait le bilan. C’est magnifique, joyeux, triste, douloureux, âpre, intensément émouvant. Un film très intime et ample qui nous prend aux tripes. Une œuvre puissante. On sort de la projection enveloppé d’une douce mélancolie apaisée et apaisante car par ce film poignant et coloré qui agit en effet miroir, le cinéaste espagnol se réconcilie avec ses proches (morts ou vivants) et fait la paix avec lui-même. (Le Soir)

De Pedro Almodovar (Espagne, 2019, 1h52, VOSTFR)
Avec Antonio Banderas, Penelope Cruz
Prix d’interprétation masculine (Festival de Cannes), Antonio Banderas

8 €

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter