Cinéma, Coup de coeur cinéma

Dirty God

Cinépointcom Libramont

Le visage à moitié brûlé et une petite fille de deux ans. C’est tout ce qu’il reste de la relation de Jade à son ex, qui l’a défigurée à l’acide. À la violence de cette histoire, succède désormais celle du regard des autres. Pour ne pas couler, Jade n’a d’autre choix que de s’accepter, réapprendre à sourire et à aimer.

Polak parvient à mettre en scène le travail intérieur de Jade de manière intrigante. Accompagnant ses plans splendides d’une musique puissante, elle livre un film qui implore au spectateur de se sentir impliqué émotionnellement. Tout en jouant avec des éléments comme l’éclairage et la mise en scène, elle nous fait sentir le poids écrasant du fardeau que Jade a été forcée par la vie de porter à jamais. (Chris Frieswijk, Cineuropa)

De Sacha Polak (Pays-Bas/Angleterre, 2019, 1h44, VOSTFR)
Avec Vicky Knight, Katherine Kelly, Eliza Brady-Girard

Entrée : 8 €

Ceci pourraît vous intéresser

Recevez notre newsletter